Steve FORTEL
sur les réseaux sociaux

Interview de Steve FORTEL - Gérant - Vincoeur Catalan

Présentez votre entreprise en quelques mots:

Vincoeur Catalan est une entreprise familiale qui met l’accent sur une sélection rigoureuse de vins du Roussillon qu’elle vend au prix des producteurs. En 2013, nous avons ouvert une nouvelle boutique, beaucoup plus spacieuse, correspondant à la demande de nos nombreux clients. Nous avons fait le choix de rester au centre-ville et nous ne le regrettons pas. Cette boutique allie la convivialité avec un espace dégustation et un merchandising composé d’univers différents. Le référencement est large et profond pour inciter nos acheteurs à se familiariser avec les vins du Roussillon. C’est notre positionnement commercial. Nous nous intéressons de près aux vignobles de nos vignerons car notre démarche est tout d’abord passionnelle. Nous goûtons chaque année plus de 1000 vins et connaissons personnellement la majeure partie des vignerons de notre pays catalan. L’avantage chez nous est que chaque vin est sélectionné en amont directement chez le vigneron qui peut ainsi nous parler de son histoire et de son métier. Nous avons une conception familiale de notre commerce, nous regardons toujours la satisfaction du client avant la rentabilité pure et dure. Nos points forts sont, en plus de notre sélection, le conseil adapté à la bourse et aux goûts de nos clients. Notre choix sélectif et tarifaire de vins du Roussillon est un atout qui permet à chaque catégorie de client de trouver ce dont il a besoin. Tous nos vins sont vendus au même prix que chez le vigneron ce qui permet au client d’être sûr d’acheter son vin au meilleur prix. Le bouche à oreille est notre meilleure publicité, ce qui valide la direction que nous prenons. Le sérieux de notre travail se voit d’ailleurs récompenser puisque Vincoeur Catalan est désormais le caviste réalisant le plus gros chiffre d’affaires du département catalan. Vincoeur Catalan réalisera près de 900k de chiffre d'affaire hors taxe au 31 décembre 2017.

Pouvez-vous présenter votre parcours en quelques lignes ?

Une histoire de Famille : je suis fils de commerçant, issu du département de la Meuse. Mon père descendait tous les étés dans le midi à Argelès-sur-Mer au camping le Roussillonnais avec mes grands-parents afin d’y tenir l’épicerie. Le soleil et la mer attirent chaque saison plusieurs millions de français sur nos plages. C’est à cette faveur et grâce à son sérieux que ma famille prospéra dans l’épicerie du camping. Mon père tient son sens du commerce de cette période. Il commença à travailler dès l’âge de 14 ans et jusqu’à la retraite avec joie et passion. Aujourd’hui, il est toujours présent au magasin et nous est d’une aide précieuse. L’amour pour le Roussillon et les produits du terroir de ce beau département l’incita à y vivre et y travailler. Il monta plusieurs commerces spécialisés dans les produits de terroir : vin, fruits et légumes… dont trois existent toujours. Les années passèrent, il rencontra notre mère, fonda notre famille et créa avec ses frères et soeurs ce qui allait devenir le plus gros point de vente de vin destiné aux particuliers du département catalan. J’ai donc acquis le bon sens du commerce, d’entreprenariat et du travail bien fait de mon père. Je tire de cet apprentissage un fort amour pour la terre, les Hommes qui la travaillent et les produits du terroir avec en particulier le vin, ce qui m’a poussé à m’inscrire dans un lycée hôtelier pour y apprendre la cuisine et le respect des produits. J’en suis sorti avec le BAC technique hôtelier. Ma passion pour les vins du cru m’a conduite ensuite à intégrer la cave que mon père avec mon frère avaient créé sur Elne en 2003. Notre première boutique de 2003 était un pari un peu fou, j’en parlais encore il y a peu avec une conseillère municipale qui était là dès les premiers instants. Elle me racontait : « une cave à vin sur Elne c’est génial ! ». Cela manquait à la commune et cela allait reconfigurer l’offre commerciale du centre-ville. Le résultat aujourd’hui démontre la pertinence du projet. Elne est situé à 5 minutes de la mer, de la montagne et de Perpignan. Elne est une ville de 8000 habitants à l’histoire importante et accueillant un cloître magnifique et très touristique. A l’époque, bien que située dans un environnement proche du cloître de la ville, le local bien achalandé, a fini par devenir trop étroit ! Nous y avons toutefois constitué notre fond de clientèle, mais il fallait s’adapter à la demande qui devenait exponentielle. Notre seconde boutique de 2013 : L’opportunité de s’agrandir dans la même ville que notre précédente boutique était saisie immédiatement et à l’unanimité. L’emplacement est idéalement situé à deux pas de notre ancien fond de commerce, mais avec du stationnement pour notre activité et la surface de vente de 250M² que nous recherchions. Nous avons réfléchi, peaufiné et approfondi notre projet en famille. Entre la signature du sous-seing et l’ouverture il s’est écoulé plus d’un an. Une année de travail exaltante durant laquelle nous avons sollicité tous les neurones disponibles. Pour mener à bien la réflexion de l’aménagement de notre cave, nous imprimions plusieurs plans du local vide sur papier millimétré à l’échelle adéquat. Mes parents, la famille de mon frère et la mienne se sont penchés sur ces plans pour l’agencement du magasin, chacun de son côté dans l’intimité de son foyer respectif. Plusieurs plans étaient ainsi dessinés. Cela était vraiment enrichissant. L’objectif était de faire de notre cave la maison des vins du Roussillon accessible et reconnue par tous. Durant cette période, je m’attelais donc à faire le tour des banques afin de trouver un financement pour le projet de notre vie. Cette recherche de crédit a été une formidable expérience personnelle. Il a fallu structurer, schématiser et chiffrer notre projet. S’entourer des bons professionnels en comptabilité et architecture. Apprendre à parler avec passion mais raison du projet. Réussir à mettre en avant ses compétences, à se vendre. Il a fallu décrypter le bilan financier pour n’en sortir que le meilleur. Une période coriace mais enthousiasmante. Les rencontres et discussions avec tous ces professionnels couplées à la complexité de trouver un financement m’ont beaucoup appris. Ce parcours a renforcé ma pugnacité, mon caractère et forgé chez moi une grande humilité. Chaque personne que je rencontrais, exerçait son métier sérieusement et chacun dans son domaine a apporté sa pierre à l’édifice pour construire ce qui est devenu aujourd’hui notre réussite.

Quel conseil donneriez-vous à une personne souhaitant se lancer ?

Avant de se lancer, il est important de pouvoir faire une analyse de vous-même afin de bien vous connaitre et de la sorte faire la bonne critique sur les choix difficiles que vous aurez à faire. Il est important de comprendre que les Hommes sont différenciés par des caractères, des histoires, des capacités propres à chacun et évidemment par les moyens financiers. Une fois vos aptitudes analysées, concevez le projet qui vous ressemble avec les moyens qui sont les vôtres. Le plus important est d’aimer son métier et de le réaliser avec sérieux et honnêteté. Ayez des scrupules, le monde est rempli de requins, ne soyez pas des leurs. Prenez le temps de vous entourer d’abord des gens qui vous aiment et en qui vous avez confiance, souvenez-vous que les plus grandes réussites, sont des réussites familiales. Construisez un socle solide dont les fondations sont faites de votre passion et de vos gens de confiance. Soyez fier de ce que vous êtes, de ce que vous réalisez mais n’ayez pas trop d’égo, soyez humble, écoutez les remarques et les critiques et rappelez-vous que vous n’êtes pas infaillible. Il vous faut vous former, vous tenir au courant des avancées du secteur en prenant soin de ne pas succomber à toutes les modes. La France offre un grand choix de formations, souvent gratuites ou abordables et pareillement internet permet de façon autodidacte d’apprendre. Profitez-en ! Je pense que la réussite professionnelle impose également d’avoir une vie saine et stable. Pour concrétiser votre projet, respectez cette citation : « Mens sana in corpore sano » « un esprit sain dans un corps sain ». Et pour finir, travaillez, ne comptez pas vos heures et la providence saura vous récompenser.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...